Quelles nouveautés dans le PLFSS 2023

Prévention et santé sexuelle

Pour lutter contre les inégalités sociales de santé, des consultations de prévention seront proposées aux âges clés de la vie (20-25 ans, 40-45 ans et 60-65 ans). Ces rendez-vous 

devront être aussi « le lieu de repérage des violences sexistes et sexuelles ».

La contraception d’urgence sera gratuite pour toutes les femmes, sans prescription médicale.

 

Le texte prévoit également de rendre possible le dépistage de certaines infections sexuellement transmissibles sans ordonnance pour tous, et gratuitement pour les moins de 26 ans.

 

La vaccination par pharmaciens, infirmiers, sages-femmes

les Pharmaciens et infirmiers seront dotés d’une capacité de prescription vaccinale. Les sages-femmes pourront vacciner davantage de population.

Contrôles sur les téléconsultations

Les arrêts de travail prescrits en téléconsultation par un autre professionnel que le médecin traitant ou un médecin vu au cours des 12 derniers mois ne seront plus remboursés.

 

Hospitalisation - Offre Jade - Mutuelle Somupos

 

La permanence de soins étendue

Faute de médecins de garde sur tout le territoire les soirs et week-ends, il est prévu d’étendre la « permanence des soins » aux infirmiers, sages-femmes et dentistes.

Le « tarif plancher » national par heure d’intervention des services d’aide à domicile est réhaussé à 23 euros en 2023.

 

Du personnel pour les Ehpad

Quelque 3 000 infirmiers et aide-soignants viendront renforcer les effectifs des maisons de retraite, première étape d’un plan de 50 000 recrutements supplémentaires d’ici 2027. S’y ajouteront 4 00 places additionnelles dans les services d’aide à domicile.

Sources: https://www.whatsupdoc-lemag.fr. La LFSS 2023 en chiffres.pdf (securite-sociale.fr)

 

 

 

 

 

2023-01-10T11:00:41+00:0010 janvier 2023|

Partagez cet article dès maintenant sur vos réseaux sociaux !

Aller en haut