8 Mars : Journée des droits des femmes.

La Journée internationale des droits des femmes, officialisée par les Nations unies en 1977, célébrée dans de nombreux pays à travers le monde le 8 mars, est une occasion de faire un bilan sur la situation des femmes.

En France, elle a été instaurée le 8 mars 1982, à l’initiative du MLF (Mouvement de libération de la femme) et de la ministre déléguée aux Droits de la femme Yvette Roudy, par le gouvernement socialiste de François Mitterrand, qui donne un statut officiel à cette journée dans notre pays, bien qu’aucune loi ni décret ne le mentionne.

Pour 2022, la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2022 (JIF 2022), s’inscrit sous le thème de « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable », en reconnaissance de la contribution des femmes et des filles du monde entier qui mènent l’offensive quant à l’adaptation et la réponse aux changements climatiques et à leur atténuation, en faveur de la construction d’un avenir plus durable pour toutes les personnes.

 

 

Cette journée est l’occasion pour nous de mettre en lumière une femme : Pascale Cucchi, administratrice niçoise depuis 2014 à la SOMUPOS, salariée de la CAF des Alpes-Maritimes, s’est prêtée de bonne grâce à nos questions, autour de la Journée internationale des droits des femmes, dont le thème est cette année  » l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable »

Bonjour Pascale. Pouvez-vous nous décrire les traits de votre personnalité qui vous caractérisent le mieux ?

Optimisme, détermination et altruisme, voilà les trois attributs qui me déterminent le plus. S’y ajoute l’intérêt que je porte aux autres, et comme beaucoup de femmes, une tendance à deviner et à aller au-devant de leurs besoins et attentes.

 

Et vous, quelles sont vos attentes et aspirations, en général ?

Apprendre ! Un maître mot qui me représente totalement. J’ai la sensation qu’une vie n’y suffira pas ! Je trouve mon équilibre sur le terrain de l’apprentissage quel qu’il soit, mais surtout, il faut que cela se fasse par échanges humains, physiques, la vraie transmission à mon goût. Et, me nourrissant du savoir de l’autre, j’aspire à pouvoir l’enrichir à mon tour. Un cercle vertueux en quelque sorte.

 

Avez-vous des souhaits, spécialement en ce qui concerne les femmes ?

Je considère que femmes et hommes sommes absolument complémentaires. Et loin de là donc l’idée de dresser de ces derniers un sombre portait généralisé. Il faut cependant que les luttes menées par nos grands-mères, nos mères, nos sœurs, continuent lorsque les situations l’imposent. Je souhaite de tout cœur que les femmes s’accomplissent, soient indépendantes financièrement, psychologiquement, libres de leurs choix. C’est ce que j’ai inculqué depuis toujours à mes 3 filles.

 

Le CA de notre mutuelle est majoritairement féminin (13 femmes pour 7 hommes). Qu’en pensez-vous ?

Ce CA effectivement dénombre plus de femmes que d’hommes, d’âge que l’on qualifie plutôt de « mûr », mais tous en font un CA dynamique et moderne, de par leurs personnalités et leur implication active. Il y règne un sens formidable de communication et d’information. Lors de nos réunions, j’apprécie toujours la modernité et la réactivité de ces femmes, la plupart retraitées et qui ont des activités par ailleurs, qui s’accomplissent et s’épanouissent familialement, culturellement, et dans le bénévolat souvent. Elles donnent une vraie fraicheur à cette instance. D’ailleurs, la facilité avec laquelle toutes (et tous) ont utilisé Zoom lors des confinements m’a sincèrement épatée.

 

Avez-vous une citation que vous affectionnez particulièrement, à propos des femmes ?

Incontestablement, celle de Louis Aragon :  » L’avenir de l’homme est la femme. Elle est la couleur de son âme. Elle est sa rumeur et son bruit. Et sans elle, il n’est que blasphème. »

 

Y-a-t-il une femme, célèbre ou non, que vous admirez personnellement et pourquoi ?

Toutes les militantes anonymes, qui se battent pour assumer leurs multiples tâches, pour joindre les deux bouts et se faire entendre et respecter dans ce monde moderne qui leur en demande beaucoup. Maîtresse, mère, confidente, associée, elles doivent tout être à la fois. Quel challenge de tous les jours ! Je reste persuadée que les pays et continents en proie à des troubles insupportables se relèveront grâce à elles.

Pour la femme célèbre, sans conteste, Simone Veil, femme exceptionnelle, courageuse qui reste le symbole de la liberté pour les femmes à disposer de leur corps. Nos jeunes filles doivent surtout continuer à être très vigilantes, car rien n’est jamais acquis définitivement si l’on n’y prend garde.

 

Merci Pascale d’avoir accepté cette interview, et pour vos réponses spontanées et non moins percutantes. Interview réalisée par Margaret Calvani, administratrice SOMUPOS.

 

sororité

Sources : https://www.unwomen.org/fr/nouvelles/annonce/2021/12/journee-internationale-des-femmes-2022-legalite-aujourdhui-pour-un-avenir-durable

Pour aller plus loin: Journée internationale des droits des femmes | Ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/07/les-inegalites-hommes-femmes-en-12-chiffres-et-6-graphiques_5090765_4355770.html

2022-05-25T14:41:11+00:0001 mars 2022|

Partagez cet article dès maintenant sur vos réseaux sociaux !

Aller en haut